A la uneNews

Appli CPF, qualité et bilan de compétences : quels changements pour 2020 ?!

My Talents15 octobre 2019 No Comments

Article rédigé par Philippe ABOU

Nous y sommes : d’ici 2 mois, finie l’intermédiation avec les OPCO ! Les formations CPF dont le bilan de compétences pourront être directement « commandées » par les bénéficiaires directement depuis leur appli CPF.

L’acceptation des CGU via la plateforme vaudra contractualisation entre l’usager et l’organisme de formation. Tous les documents nécessaires à son entrée en formation seront centralisés sur son compte via l’application mobile.

Pour valider le service fait, l’organisme de formation devra confirmer la saisie des entrées / sorties / ruptures éventuelles de formation, permettant un suivi dématérialisé de l’assiduité des stagiaires.

Ensuite, selon les CGU, il établira la facturation préremplie à partir du devis initial. Les feuilles d’émargement resteront disponibles dans les centres de bilans de compétences en cas de contrôle.

Tarif, concurrence…Comment s’y retrouver ?

Il semble bien que la fixation des prix par le FONGECIF puis les OPCO de branche via le CPF 2019 soit révolue.

Les prix seront fixés librement par les organismes en fonction du bilan proposé et de la forme de ce bilan (en tout ou partie à distance ?).

L’ouverture du marché concurrence croissante.

En effet, il est à prévoir qu’un certain nombre d’organismes de formation non habitués à « faire du bilan » saisissent l’opportunité d’en proposer ;

Et que de nouveaux acteurs (pure players internet par exemple) proposent de nouvelles formes d’accompagnement.

En ligne de mire : la certification qualité

Les 2 sujets d’actualité pour les centres de bilan sont la réforme du CPF et l’appli, mais également dans le perspective 2020/2021, la certification qualité. Les centres de bilan devront répondre par des preuves à 7 critères et 22 indicateurs qualité dès janvier 2021, et beaucoup commencent à s’y préparer.

Parmi ces critères, attardons nous quelques minutes sur 2 indicateurs :
CRITÈRE 2 / Indicateur 6 : L’identification précise des objectifs des prestations proposées et l’adaptation de ces prestations aux publics bénéficiaires lors de la conception des prestations « Le prestataire établit les contenus et les modalités de mise en oeuvre de la prestation, adaptés aux objectifs définis et aux publics bénéficiaires. »
Eléments de preuve :
Parcours, déroulés et séquences, grilles et modalités d’évaluation, modalités techniques et pédagogiques d’accompagnement : en présentiel, à distance ou en mixte (blended learning, synchrone ou asynchrone).
Supports de contractualisation, de réalisation, modalités de mise en oeuvre, référentiels des diplômes, guide pratique du déroulé de la prestation, avec la durée et le calendrier.

CRITÈRE 4 / Indicateur 19
L’adéquation des moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement aux prestations mises en œuvre « Le prestataire met à disposition du bénéficiaire des ressources pédagogiques et permet à celui-ci de se les approprier. »
Eléments de preuve pour les CBC : espace documentaire ou outils dématérialisés ou plateforme pédagogique numérique, données socio-économiques relatives au projet professionnel, modalités d’appui à l’exploration des hypothèses d’évolution professionnelle (supports, liste de personnes ressources, ateliers).

En conclusion, quelles perspectives et solutions pour les centres de bilans de compétences en 2020 ?

Le bilan de compétences a toujours comporté une partie présentielle et des activités en dehors des RDV.
Face aux nouveaux enjeux liés à l’appli CPF, à la qualité et à la concurrence et aussi en lien avec les attentes des utilisateurs (bénéficiaires et consultants), il apparaît aujourd’hui incontournable d’utiliser une solution digitale pour combiner et optimiser les activités synchrone/asynchrone.
La partie distancielle asynchrone devra être consacrée à des activités d’analyse de réflexion et de réponses sur des auto-évaluations. En bref tout ce qui ne nécessite pas une interaction directe et synchronisée avec le conseiller.
Exemples : Questionnaires d’attente, récit de vie, auto-évaluation, questions à choix multiples, accès à des ressources de type vidéo PDF… En présentiel le temps doit être consacré à des moments qui ne peuvent se vivre que physiquement entre le conseiller et son bénéficiaire : co-création, expérience émotionnelle, solution à trouver, changements à opérerer…
Quelques actions concrètes pour donner un nouveau souffle à vos bilans de compétences :
• donner de la liberté et du temps à son bénéficiaire pour réaliser des activités et avancer dans la réflexion de projet professionnel
• donner un accès facile smartphone/ordinateur/tablette avec lesquels le bénéficiaire va pouvoir explorer de manière autonome.
• Valoriser ainsi les moments présentiels qui seront renforcés par les activités réalisées en amont.
• Avoir une image innovante et moderne dans vos accompagnements vis-à-vis de vos bénéficiaires, clients et partenaires en utilisant le digital.

Pour conclure, faire de ce changement une opportunité pour faire évoluer vos pratiques tout en conservant vos compétences et votre valeur ajoutée !

MyTalents utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques). Pour plus d'informations, veuillez lire la Politique de cookies. Personnaliser mes préférences de cookie more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Fermer